Mot de la directrice

J’ai eu un coup de cœur pour l’Entre-Deux lors de mon engagement en 1994. Innover, développer une cohésion d’intervention et un climat de confiance continuent de susciter vivement mon intérêt.

Pour moi, la santé mentale doit être une préoccupation constante. Le bien-être, avec soi-même et avec les autres, en dépend. Les moments de souffrance et de déséquilibre psychique sont source d’apprentissage et d’évolution.

Comme Femme, la plupart d’entre nous avons été blessées dans notre estime, chacune à notre façon. Notre risque est plus élevé d’être en dépression dans notre vie. Il est donc important de se retrouver comme femme et entre femmes, afin de se renforcer, d’explorer notre potentiel, d’apprendre à se faire confiance et à se solidariser entre nous.

Le contexte de changement dans lequel nous vivons apporte de nombreuses situations stressantes auxquelles nous avons à faire face. Nous avons besoin d’exprimer et de comprendre nos émotions au lieu d’en avoir peur. Nous avons besoin d’assumer qui nous sommes et reprendre notre pouvoir plutôt qu’être victimes des événements. Nous avons la responsabilité de nous faire aider si nous en avons besoin.

L’Entre-Deux est une ressource alternative en santé mentale où les femmes peuvent développer leur potentiel et graduellement retrouver leur autonomie

Au plaisir,
Pauline Lacroix
Directrice


Une ressource alternative en santé mentale

L’Entre-Deux, c’est aussi une ressource alternative en santé mentale. Nous sommes membre du Regroupement des Ressources Alternatives en Santé Mentale du Québec (RRASMQ), et adhérons à ses valeurs, notamment :

L’accueil de la personne

Nous travaillons à partir d’une conception globale de la personne et la respectons dans son histoire, dans son environnement, dans ses capacités, dans sa dignité et dans ses droits

La réappropriation du pouvoir

Nous encourageons les femmes à se réapproprier le pouvoir sur elle-même, sur leur vie et sur leur environnement et nous les respectons dans leurs choix

L’entraide

Nous encourageons le partage, l’entraide et la solidarité entre les femmes.

Nous souscrivons également à la notion d’engagement social et politique, tel que formulé par le RRASMQ : « L’alternative se définit comme un mouvement de transformation sociale et politique et non pas uniquement comme un distributeur de service. Elle a l’obligation d’intervenir dans la société où elle évolue ».

L’Entre-Deux est aussi membre de l’Association des Alternatives en Santé Mentale de la Montérégie (AASMM), et à ce titre, a participé à l’élaboration d’une démarche d’auto-évaluation (programme logos). Cette démarche permet de maintenir la qualité de nos services et de les adapter constamment aux besoins de notre clientèle.

Depuis la nouvelle restructuration du réseau de la santé et des services sociaux, l’Entre-Deux est impliqué dans le réseau intégré des services en santé mentale adulte des deux Centres de Santé et des Services Sociaux (CSSS) Pierre Boucher et Champlain.